Santé : quels sont les dangers d’un jeu virtuel ?

La réalité virtuelle connaît une croissance rapide et prend de l’ampleur dans le monde des jeux vidéo. Mais quels sont les risques sanitaires posés par le jeu virtuel?

Qu’est-ce qu’un jeu virtuel ?

Un jeu virtuel est tout simplement un jeu vidéo dont la technique informatique simule la présence du joueur dans un monde virtuel qui est suscité par une console de jeux Virtual Reality (VR). Durant le jeu, le joueur est en mesure d’entrer en interaction avec les éléments que contient ce monde parallèle. Le virtuel fait référence à la fiction, au numérique et à l’immatériel. La console, le casque VR ou l’ordinateur permet au gamer de s’immerger dans un univers artificiellement numérique

Quels sont les risques sanitaires liés aux jeux virtuels?

La réalité virtuelle est une innovation technologique. Toutefois, elle représente également des risques pour la santé. L’expression « réalité virtuelle » contient en fait une gamme de technologies qui plonge une personne dans un monde virtuel créé par un logiciel. D’après une étude, une utilisation prolongée des technologies immersives comme le jeu virtuel peut avoir des répercussions vraiment négatives sur la santé mentale. La réalité virtuelle peut acculer une personne dans une situation extrêmement inconfortable. Le joueur aura de la difficulté à discerner ce qui est réel ou non. Cette désorientation mentale provoque l’isolement, et il n’est malheureusement pas le seul. L’utilisateur peut tomber dans la dépression et peut même être violent. Les jeux virtuels provoquent aussi la cybermalaise ou cybercinétose. Si voyager en mer peut causer la naupathie ou mal de mer, trop de jeu virtuel entraine la cybercinétose. Il s’agit en fait d’un mal physique qui se manifeste à travers le virtuel. Ses symptômes les plus communs sont la céphalée, les vertiges, les vomissements, les nausées, la transpiration, la somnolence et la fatigue. De graves répercussions à long terme sur les liens entre l’oculaire et le cerveau peuvent également survenir.

Comment se protéger si vous êtes accro aux jeux virtuels ?

Limitez l’exposition au virtuel. Il est fortement conseillé de ne pas jouer au moins deux heures avant le coucher. Stoppez immédiatement le VR dès l’apparition des premiers symptômes de la cybercinétose. Protégez également vos appareils contre le piratage grâce à la création d’un réseau Wi-Fi parallèle et indépendant pour tous vos appareils. Reposez-vous après votre séance de jeu virtuel. Il est impératif de se reposer surtout si après votre séance vous envisagez de faire un effort physique ou une activité qui nécessite une concentration comme le sport, la conduite d’une moto ou encore d’une voiture.  

Dangers et réglementation : y-a-t-il une limite d’âge pour utiliser un casque de VR ?
Quelle est la différence entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée ?